Mon sac photo

Par curiosité, on me demande parfois avec quel équipement je travaille lors de mes reportages. Pour parer à toute éventualité, j’emmène toujours avec moi deux boîtiers reflex Nikon professionnels. Pour une qualité optimale, ceux-ci sont pleins formats (encore appelés format 35 mm ou 24×36), c’est à dire que le capteur a la taille des pellicules argentiques telles qu’elles ont été lancées par Oskar Barnack et ses Leicas dans les années 1920.

Sur ces boitiers, j’y monte la plupart du temps mes deux optiques Nikon préférées. Il s’agit d’un 35mm f/2 pour me rapprocher de l’action sans aucune déformation des visages et un zoom 24-120mm/3.5 stabilisé pour saisir de beaux portraits à distance avec de jolis flous d’arrière plan. C’est aussi l’optique idéale pour les tournages vidéos et les interview spontanés de vos proches. Avec ces 2 focales, je peux tout voir !

Ensuite, je complète ces focales par un 24mm f/2.8 pour les plans larges, un 50mm f/1.4 pour certains portraits et surtout le dernier zoom 70-200/2.8 constant pour de beaux close ups discrets.

Concernant l’utilisation du flash, je le limite au strict nécessaire, à faible puissance et presque systématiquement de façon diffuse et réfléchie contre un mur. Même si les boîtiers actuels et les logiciels de retouches ont aujourd’hui des performances formidables, il reste des conditions d’éclairage délicates où le flash bien maîtrisé permet l’inimaginable. C’est là, dans ces conditions de lumière complexes, qu’un photographe professionnel avec de l’expérience saura faire la différence.

Voilà, vous savez presque tout sur mon sac photo maintenant car je vous épargne les filtres, télécommande à distance, les pieds et autres équipements pour faire du son ou de la vidéo !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.